l'association
des professionnels de la logistique de la région Rhône-Alpes

ERP et lean :
comment réussir le mariage ?

Le 19 février, le Club Logistique Glob@le organisait sa 3ème conférence de la saison 2008/2009, dont le thème était " ERP et LEAN : comment réussir le mariage ? "

Pour la plupart des spécialistes…. un vrai sujet de réflexion !

En effet, à un moment où les entreprises engagent des projets visant à réduire leurs coûts afin de ‘’booster’’ leur compétitivité, la question posée ne pouvait pas manquer d’interpeller beaucoup d’observateurs.

Ce jeudi soir, Gilles Lauga, qui a commencé à construire son expérience dans la recherche de l’excellence des entreprises industrielles en 1980 quand il a rejoint la société américaine Norton, fort d’une longue expérience de manager international, et aujourd'hui Directeur associé de Delos Partnership France, se proposait de répondre à cette délicate question.

Bref retour sur cette soirée :

On le sait, un ERP est bien plus qu'un logiciel informatique. Son implémentation est un véritable projet nécessitant des ressources, de toutes natures, particulièrement importantes, ainsi qu’un véritable savoir faire. Sa mise en place dans l'entreprise entraîne une modification importante des processus et des habitudes de travail d'une grande partie des salariés de l’entreprise.

A la différence, le LEAN Manufacturing, dont l'objet est de gérer les processus au plus juste, a pour but

d’éviter de "tirer" de façon inconsidérée sur les ressources de l’entreprise.

Après avoir exposé les forces et faiblesses des deux approches, Gilles Lauga a répondu à la question initiale et à l’apparente opposition entre ERP et LEAN.

Selon lui, « se poser la question du mariage entre ERP et démarche LEAN suppose que le management de l’entreprise commence par s’interroger sur le niveau de performance souhaité de l’entreprise ». Pour reprendre les termes de G. LAUGA : « La réponse est connue : pour être dans une situation de performance industrielle optimale, l’entreprise a besoin, d’une manière générale, d’une chaîne logistique proactive et donc, par conséquent, d’un processus industriel au plus juste s’appuyant sur un système d’information produisant des données sures et structurées ».

Toujours selon G. LAUGA, « d’un point de vue pratique pour parvenir à un mariage heureux entre deux solutions si différentes, le management de l’entreprise doit tout d’abord avoir une vision claire du futur et, ensuite, avoir la volonté de s’engager dans une dynamique de progrès ».

Pour conclure...

... et pour résumer les propos de Gilles LAUGA, on peut avancer que la qualité du mariage entre une technologie sophistiquée (ERP) et une méthode de production au plus juste (LEAN) repose, d’une part, sur la capacité de l’entreprise à gérer le changement en favorisant des lieux et des moments de parole, à combattre les facteurs de stress, à générer de l’enthousiasme et à donner l’envie et, d’autre part, sur une volonté de ne jamais rendre automatique un processus mal maîtrisé, de planifier l’action, de documenter les dysfonctionnements et... de recommencer chaque jour le mariage.

Car souvenons-nous des propos d’ALAIN : « on peut défaire n’importe quel bonheur par la mauvaise volonté ».

A.C.

Club Logistique Glob@le - www.clubloglob.org - contact@clubloglob.org